Le groupe familial GC Lurton Estates propose des vins de vignobles Bordelais. Ses propriétaires Claire et Gonzague Lurton s’appliquent à transmettre leur savoir-faire. Des différents domaines viticoles qu’ils possèdent, s’en extrait des vins Grands Crus Classés, certifiés Bio et produits en biodynamie. Qu’en est-il du Château Durfort-Vivens ? Penchons-nous sur ce vin qui fait parler de lui !

L’histoire au coeur du Château Durfort-Vivens

Noté Deuxième Grand Cru de Margaux, le Château Durfort-Vivens tient son premier nom d’une grande famille installée à Margaux durant le XIVème siècle. Le nom de Vivens vient lui, du Vicomte de Vivens à qui appartenait la propriété. Fort du succès du domaine au XIXème siècle, des personnalités importantes s’y sont rendues.

Lire également : Focus sur la Marmotte Beer, la bière du Mont Blanc

On sait notamment que Thomas Jefferson, alors ambassadeur en France, appréciait particulièrement l’endroit puisqu’on retrouva dans ses notes le nom de Durfort-Vivens à la suite des noms de Lafite, Margaux et Latour.

C’est la famille Lurton qui est aujourd’hui propriétaire de ce domaine. En effet, en 1937 elle devient maitresse des lieux et assoit ainsi sa puissance en tant que famille de longue lignée.
Gonzague Lurton est en charge du vignoble de Durfort-Vivens. Il a sous sa coupe 55 hectares dont le cabernet sauvignon a la part belle. On y trouve aussi la production de cabernet franc et du merlot.

A lire en complément : Comment bien choisir sa cave à vin ?

On peut lire sur le site officiel du groupe familial, quelques lignes qui démontrent en tout point l’ambition de Gonzague Lurton et celle de son épouse Claire avec qui il travaille. Il s’agit pour eux de favoriser la bonne marche de toute la chaine de production. Le soin apporté à la matière première fait partie d’un processus qui leur tient à coeur afin de respecter au mieux sa qualité. Le but étant que le vin exprime toutes les subtilités de son caractère, les étapes de sa production sont passées de façon méticuleuse.

Cette rigueur de travail et ce perfectionnement de la production passe par des labours, des vendanges en vert ou des élevages en barriques. Les vins du Château Durfort-Vivens obtenus sont délicats et uniques.

Château Durfort-Vivens, un vin d’exception

Faisant partie de l’appellation Margaux et classé Second Cru, le vin le Château Durfort-Vivens est planté sur des graves pauvres et profondes. Les vendanges sont effectuées manuellement et le processus de la vinification s’opère dans des cuves en bois et en ciment. L’élevage s’étend après sur 18 mois.

La volonté pour Gonzague Lurton de convertir son terroir viticole en production biologique et biodynamique démontre l’attention portée à sa qualité.

En plus de la démarche écologique assumée, cette transformation signe la réputation d’un domaine ancien. En cessant l’utilisation de produits chimiques pour la culture, la matière première gagne en qualité. Le processus de la biodynamie qui vise à enrichir les sols par l’utilisation de macérations de plantes et du calendrier lunaire, montre une application à vouloir proposer des vins d’une qualité supérieure.

Les enjeux environnementaux prennent de plus en plus de place et de nombreux producteurs cherchent à s’adapter, à améliorer les conditions de production. La qualité des produits est privilégiée par rapport aux difficultés que cela peut impliquer.